Qui sommes-nous?

Les Écologistes en Bretagne en chiffres

40

années d'existence

25

groupes locaux

650

adhérent·es

110

élu·es

Le mot de Manon Galle, Secrétaire régionale des Ecologistes en Bretagne

Chers-es tous et toutes,  Vous êtes conscient.e qu'il est urgent d'agir pour un monde plus juste et respectueux des femmes, des hommes, du vivant dans son ensemble. Vous vous inquiétez du changement climatique et de la chute de la biodiversité pour votre avenir ou celui de vos enfants. Vous êtes pour davantage de justice sociale. Vous souhaitez participer, à votre échelle. Rejoignez nous !  Que ce soit pour l'accès à un logement décent pour tou.te.s, la reconquête de la qualité de nos eaux, la transition du modèle agricole, le développement des services publics partout, le rééquilibrage du territoire, la Bretagne a besoin de votre soutien pour relever ces nombreux défis à venir !  Amitiés écologistes,

Comment rejoindre le mouvement ?

Notre mouvement politique offre une multitude de manières de s’engager en fonction de vos envies, de votre disponibilité et de vos luttes préférées. 

Le projet écologiste et solidaire se construit avec chacun.e.

50 ans d'histoire de l'écologie en Bretagne par Yves Cochet

À l’approche du quarantième anniversaire de la création des Verts en janvier 1984, à Clichy-la-Garenne (92), le chemin parcouru par les écologistes bretons depuis cette date, présente un tracé aussi ondoyant que le national. 

Dès les années 1970, les premiers écologistes politiques bretons – souvent reconnus comme tels par leur engagement local dans la campagne nationale du candidat écologiste à l’élection présidentielle de 1974, René Dumont – trouvèrent sur le territoire régional de multiples raisons de combattre la destruction des écosystèmes et la croissance des inégalités, dont nous dénoncions déjà l’origine commune : l’idéologie productiviste de domination sur la nature et des uns sur les unes et sur les autres, conjointement. Souvent alertés par les associations environnementales – Bretagne Vivante et Eaux et Rivières de Bretagne, entre autres - nous avons soutenu et accompagné les luttes contre le modèle agricole breton et le remembrement des parcelles par arasement des haies et talus, avec la Confédération paysanne, mais aussi celle des ouvriers de Chaffoteaux & Maury à Ploufragan (22) ou de Citroën à Rennes (35), informés par la CGT.  

En mai 1980, nous étions 100 000 sur la baie des Trépassés à protester contre le projet de centrale nucléaire à Plogoff (29). Et nous avons gagné ! Élu président de la République un an après, François Mitterrand décida l’abandon de ce projet, mais continua ailleurs la construction de réacteurs nucléaires, hélas. 

Les quarante années suivantes furent aussi peuplées d’innombrables combats locaux et régionaux, perdus ou gagnés, telle notre victoire partagée avec d’autres contre le projet de viennoiseries industrielles par Bridor à Liffré (35), en 2023. 

Enfin, tout en poursuivant ces investissements de terrain, beaucoup d’entre nous furent ou sont encore élu.es locaux.les, départementaux.ales, régionaux.ales, nationaux.ales et européens.nes, toujours mobilisé.es et inventif.ve.s contre le productivisme et pour l’écologie émancipatrice.

Nous contacter

Secrétariat régional et administration :

  • Adresse : 14 boulevard Hérault 22000 Saint Brieuc 
  •  Contact : 02 96 61 51 68. [email protected] 
  •  Salariée : Lucille Vernier

Communication et relations presse :

  •  Adresse : Lorient 
  •  Contact : 06 68 67 70 91. [email protected]
  •  Salariée : Christel Ambroselli

Mobilisation :

  • Adresse : 3 rue Marc Sangnier 35200 Rennes 
  • Contact : 06 84 68 92 44. [email protected]
  • Salariée : Lénaëlle Levêque